lundi 7 mars 2016

Choc culturel


Cavalier seul

Vincent Pellegrini

 

La venue de migrants en masse en Europe crée des chocs culturels. Les médias danois découvrent ainsi avec stupéfaction que, parmi les demandeurs d’asile, des jeunes filles âgées d’à peine 14 ans sont présentées comme… les épouses d’hommes mûrs. Deux immigrés, l’un âgé de 28 ans et l’autre de 24 ans sont ainsi arrivés avec chacun leur épouse de 14 ans. L’une des deux jeunes adolescentes est enceinte. Des parlementaires danois ont estimé qu’il serait utile de légiférer pour que les immigrés comprennent que de tels mariages sont considérés en Europe comme de «la pédophilie et de la criminalité». Ils réclament également que ces hommes ne puissent pas obtenir l’asile au Danemark. De son côté, Oussama El-Saadi, porte-parole d’une mosquée danoise, a prétendu qu’il faut voir les aspects positifs et que ces jeunes filles mariées à des hommes mûrs sont ainsi «mieux protégées»! Il prône une politique d’accommodement qui tienne compte des particularités culturelles et religieuses. Cette adaptation à un communautarisme importé équivaudrait en vérité à autoriser la polygamie, la pédophilie, la répudiation…

La cause de la violente bagarre inter-ethnique qui a fait 70 blessés dans le centre de demandeurs d’asile de Bourg-Léopold, en Belgique, est maintenant connue: des immigrés afghans voulaient imposer aux femmes présentes dans le centre de porter le voile! Ce qui a entraîné une confrontation entre Afghans et Syriens.

Le magazine britannique «Catholic Herald» a signalé, dans un article la préoccupation croissante des autorités catholique et protestante quant à la persécution dont les migrants chrétiens souffrent de la part des migrants musulmans en Allemagne. Le cardinal Rainer Woelki, a déclaré: «La crainte augmente que les politiciens et les autorités ne prennent pas suffisamment au sérieux de telles menaces contre les chrétiens dans les centres de réfugiés. La persécution des chrétiens n’est pas une choses des âges révolus ». De son côté, le pasteur Gottfried Martens a déclaré que les «harcèlements» contre les migrants chrétiens dans les centres de réfugiés en Allemagne augmentaient. Il a affirmé que les chrétiens y étaient obligés de regarder des vidéos de décapitations, se voyaient interdits, car «impurs», d’utiliser les cuisines communes, battus et qu’on leur arrachait les croix qu’ils portaient au cou. Pauvres chrétiens!

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire