samedi 11 juin 2016

Les curiosités du transgenre

Cavalier seul


Vincent Pellegrini
  • Durant ces dernières années, de nombreux chrétiens ont été tués dans le nord du Nigeria par les islamistes de Boko Haram. Au cours de la période 2006-2014, 1,3 million de chrétiens ont été contraints de fuir la région alors que 13 000 églises ont été soit détruites soit abandonnées. C’est ce qu’affirme Mgr Joseph Bagobiri, l’évêque de Kafanchan, une ville de l'Etat de Kaduna. Il présentait son rapport lors d’une conférence tenue au siège des Nations Unies à New York.
  • La presse française découvre la «guerre des toilettes» qui fait rage aux États-Unis avec les poursuites de 11 Etats américains contre l’administration Obama, à qui est reprochée l’inconstitutionnalité des lois imposant la reconnaissance des transgenres, et plus largement de l’idéologie du genre. La procédure des Etats accuse l’administration d’Obama de vouloir redéfinir le sexe en vue d’y inclure «l’identité de genre», par la menace de privation de subventions fédérales à l’égard des Etats et des écoles qui refusent de s’y conformer. On sait que ces lois ont été rédigées notamment afin de sanctionner des Etats comme la Caroline du Nord qui veulent maintenir la séparation entre hommes et femmes dans les toilettes et les vestiaires publics. Depuis le début du mois, des lettres publiques, des documents officiels, et même une procédure fédérale ont visé toutes les écoles qui refusent à leurs élèves, garçons et filles, d’utiliser les toilettes, les vestiaires et les douches de leur choix conformément au sexe auquel ils s’identifient.  Toujours aux Etats-Unis, le lobby LGBT multiplie les initiatives envers les plus petits pour faire passer l’idéologie transgenre. A San Francisco, depuis décembre 2015, Radar Productions organise des lectures de contes pour enfants par des drag queens, des travestis faisant habituellement des shows dans des bars homosexuels. En Roumanie, par contre, trois millions de signatures ont été recueillies pour inscrire dans la Constitution que le mariage est «l’union librement consentie entre un homme et une femme».
     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire